L’Ayurvéda

Sans doute le système thérapeutique le plus ancien et le plus complet du monde, l’Ayurvéda (आयुर्वॆद en sanskrit) est la médecine de l’Inde ancienne. La médecine ayurvédique répond à des besoins d’aujourd’hui. En effet, certains livres écrits il y a près de 5’000 ans correspondent aux préoccupations du 21e siècle. L’Ayurvéda est reconnu « méthode de soin » par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Science de la vie héritée de l’Inde ancienne (âyur signifie « vie » et véda « science », dans une traduction littérale du sanskrit), médecine et philosophie en même temps, l’Ayurvéda s’appuie sur le caractère unique de chaque individu pour soigner l’être humain dans sa globalité : le corps et l’esprit sont étroitement liés.

Méthode pratique, concrète et pleine de bon sens, l’Ayurvéda repose sur l’équilibre de trois énergies fondamentales, ou dosha, propres à chacun. En identifiant clairement la composition de sa nature profonde, on peut évaluer ses besoins, rééquilibrer son alimentation, améliorer sa santé physique, énergétique, mentale, émotionnelle…

Les grands principes ayurvédiques

LES 5 ÉLÉMENTS EN AYURVÉDA

Selon l’Ayurvéda, toute chose est composée de 5 Grands Éléments : l’Éther (ou espace), l’Air, le Feu, l’Eau et la Terre. 

Chacun de ces 5 éléments est présent dans des proportions plus ou moins importantes et comprend un éventail de qualités qui se manifestent différemment chez chaque individu et selon les situations. C’est cette variété de qualités et de proportions qui permet une extraordinaire diversité de vie. Comme ces 5 Grands Éléments sont constamment changeants et interactifs, le changement de l’un d’eux entraîne la modification de tous les autres.

  • L’élément AIR est gazeux et a des qualités impalpables. Il est léger, clairsec et se disperse.
  • Le FEU est le pouvoir du changement et de la transformation. Il a des qualités de chaleur, de sécheresse et présente un mouvement ascendant.
  • La TERRE est solide, avec les qualités de lourdeur, de dureté et n’indiquant qu’un léger mouvement vers le bas.
  • L’ÉTHER est si subtil qu’il est souvent oublié. Il est assimilé à l’étendue ou à l’espace.
  • L’EAU est liquide, froide, sans forme spécifique et coule vers le bas.

Trois énergies vitales regroupent tous les éléments de la constitution d’un individu : ce sont les trois doshas. Ces doshas sont connus sous leur nom sanskrit : Vâta, Pitta et Kâpha.

Les 3 doshas sont responsables de tous les processus physiologiques et psychologiques de notre corps et de notre esprit.

En réalité, les 3 doshas ne sont pas des énergies séparées, mais différents aspects d’une même énergie. Ils se modifient constamment et sont en équilibre permanent les uns par rapport aux autres. Un déséquilibre des doshas est la cause de troubles physiques et psychologiques. Le thérapeute ayurvedique cherche alors à rééquilibrer les doshas. Il parle de réduire, de calmer, de renforcer ou encore de l’aggravation de tel ou tel dosha.

LES QUALITÉS DES DOSHAS

Vâta, air et éther (ou espace) :
léger, froid, sec, rugueux, subtil, mobile, clair, dispersant, erratique, astringent. Sur le plan de l’individu, ces tendances donnent : créativité, enthousiasme, liberté, générosité, joie, vitalité. Sur le plan organique, Vâta est lié à la fonction motrice, les battements du cœur, l’inspiration et l’expiration, la stimulation des sucs digestifs.

Pitta, feu et eau :
léger, chaud, huileux, tranchant, liquide, aigre et piquant. Sur le plan de l’individu, ces tendances donnent : ambition, concentration, confiance, courage, soif de connaissances, bonheur, intelligence. Sur le plan organique, Pitta est lié à la digestion et l’assimilation de la nourriture, au maintien de la température du corps, à l’éclat des yeux et de la peau.

Kâpha, eau et terre :

lourd, froid, huileux, lent, visqueux, dense, doux, statique, sucré.

Sur le plan de l’individu, ces tendances donnent : attention, concentration, compassion, foi, accomplissement, patience, stabilité, tendresse. Sur le plan organique, Kâpha est lié à la douceur du corps, à la distribution de la chaleur, à la force et l’endurance, au sommeil et à la longévité. Même si chaque dosha partage une qualité avec un autre, il existe des différences dans la nature même de ces qualités, par exemple, Vâta et Kâpha sont tous les deux froids, mais Vâta est un froid sec et Kâpha humide.